A ! Le nouveau bulletin municipal ( BELLEY ) a été distribué, les belleysans sont contents, pas trop de propagande, seulement tout est beau, tout est nouveau.

Publié le par le chaponoir


A ! Le nouveau bulletin municipal a été distribué, les belleysans sont contents, pas trop de propagande, seulement tout est beau, tout est nouveau.

C’est une sacrée équipe, les nouveaux, les promesses seront tenus : le nouvel hôpital avec tout dedans (mon œil) ; le tribunal toujours en place, avec des services de proximité (mon œil) si vous serez oh ! Automobilistes toujours condamnés, que ce soit à Bourg en Bresse, Chambéry ou Belley, quoi y en a à foutre ?, si peut être les êtres malsains ne feront plus la pluie et le beau temps, certains cafards ayant déjà disparus (bronzette cessera de faire son cinéma, reste les commerces, à force elle finira par les lasser, sauf bien sûr la familia.

La fibre optique : pari tenu, par qui ? Jimenez de la minorité actuel, disponible pour tous, si les bailleurs faisaient un effort.

Il est pas mal le bulletin,  2 adjoints l’ont présentés, à deux malheureux pékins qui avaient fait le déplacement, nous ne l’avons pas cru, quand nous l’avons sut, il parait que pour un grand, un immense quotidien, ils étaient deux sur le coup, un de trop qui a déserté, ouf (combien de retraités, d’actifs ? pour ce canard à la solde des mairies, les mairies changent, ils retournent leur veste et se précipitent pour faire du lèche…bottes, pauvre France, ta presse fout le camp) ; dans ce bulletin, un dossier alléchant : les risques naturels. Amusant les pages minorité, majorité, malheureusement une va disparaître : la page majorité ; deux pages pour la minorité ? Tu rêve pépé, à la retraite, une demi page pour la minorité, ils mentent (vu du côté majorité).

Allez citoyens, il est de bonne guerre, que quand la majorité change, elle s’octroie de nouveaux droits, comme s’augmenter, embaucher à outrance : un exemple flagrant d’exagération : le maire de Lyon : combien de conseillers personnels ? Plus de 60 (soixante), vous avez bien lu ; deux réponses : où il n’y connaît vraiment rien ! Où il faut doubler ou tripler chaque conseiller pour cause d’incompétence ou tout simplement, il se surveille mutuellement et corrige leur délire mutuel. Affaire à suivre car les Lyonnais commencent à dénoncer les dérives malsaines de leurs élus et regretter la réélection de ceux-ci, il faut dire qu’à Lyon comme ailleurs l’opposition de droite à fait fort : en avant perdons ! Telle fût leur nouvelle devise, voir le résultat catastrophique dans l’Ain, ce qui a valut à certains ou certaines qui ont fait perdre des sièges d’être décorés ; du MERITE (de faire perdre).

 

Photos des deux conseillers, lisant et commentant le nouveau bulletin : promis le prochain sera encore plus beau.



Publié dans Texte Libre

Commenter cet article