FRANCE - ROSY, ROSY qu’est ce que tu nous fais...............

Publié le par le chaponoir


                                                         











ROSY, ROSY qu’est ce que tu nous fais.

ROSY surnom mignon affublé à notre Roselyne Bachelot-Narquin, pharmacienne de son état, ministre de passage sous le gouvernement Fillon, toujours ministre à ce jour,
ne manquait pas de l’admirer plusieurs fois par jour à la télévision.

Il faut se laver les mains, bien sûr c’est de l’hygiène de base.

MAIS

Pour la GRIPPE PORCINE – n’y a-t-il pas une queue … en tire bouchon, Rosy, Rosy, l’hygiène ne voudrait pas que l’on lave la queue à tous les COCHONS.

Quand le S.I.D.A. cette horrible maladie c’est déclarée, qu’est ce qu’il aurait fallu laver ma ROSY ???

Les queues des singes peut être, pour l’atèle, lui qui fourre ses grands bras partout, si ses mains auraient  été lavés, l’épidémie aurait été enrayé ?

Bon allez ma Rosy, quand tu étais jeune, il y a pas si longtemps, hum ! les médecins disaient « Ne vous lavez pas les mains vous n’attraperez pas la polio », cette maladie de la propreté.

Et si l’on reparlait de ces nouveaux engins qui vous fabriquent de l’air pur à 97%, quelle immunité naturelle auront nos petits enfants ?

Allez ma grande, il y a encore du travail à faire, combien de centenaire, n’avez pas de douche chez eux ?, combien avait l’eau courante à l’évier ?, combien avait les toilettes à l’intérieur de la maison ? et ils sont centenaires, ils changeaient de culotte, de slip, de caleçon une fois par semaine, en sont ils morts, non, n’est ce pas un toc de se laver plusieurs fois par jour ?

Bon allez il faut être propre, il vaut sentir le savon que la..

On se lavera les mains, le 05 mais pas les jours suivants, n’a-t-on pas avec trop de confinements amené de nouvelles maladies, certains rapports non divulgués le certifie, qui faut il croire toi ma Rosy, ou les médecins chercheurs qui ont pondus ces rapports ?

Quand la grippe girafine apparaitra, ce sera la journée des cous ; éléphantine, la journée des trompes etc… Amis trouvez nous les autres….

 

Publié dans Texte Libre

Commenter cet article

walkmindz 05/05/2009 10:39


Une des clefs de réussite de cette opération de communication à la fois sanitaire et marketing prend forme à travers le témoignage misérabiliste.
Celui-ci valide le facteur temps, après celui de l’espace promulgué part internet. La temporalité insinue que les rescapés d’ailleurs feront les victimes d’ici.
Quand le doute responsable flirte avec la mise en quarantaine systématique, la société se replie sur elle-même tout en surveillant son voisin.
Dès que l’objet psychose laisse place à l’outil paranoïa, les présomptions deviennent des obsessions qui conduisent à la recherche frénétique d’un nouveau shoot d’information.
La suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/04/27/bloc-note-psychose-mediatique/