QUELLES NEWS CE 1° AOUT

Publié le par le chaponoir






NOS NEWS A NOUS


BOURSE : Que sait’ il passé jeudi pour que la bourse termine eu dessus de 3400 points ! Un seuil stratégique selon les pontes du système. Mais a qui profite de tels écarts de cotation sur certaines valeurs, cherchez le responsable ne doit pas être si difficile que cela ?


« La taxe carbone est un bien nécessaire et utile pour la terre ». Si cette taxe sert vraiment à ce  qu’elle est destinée, bravo ! Beaucoup en doute, ne rentrera t’elle pas dans le paquet  des taxes et sera vite utilisait à boucher des trous, comme celui de la sécu !


A Leipzig ex Allemagne de l’est se tient le salon vidéo du futur, rappelons que cette ville à toujours été une vile où les salons ont fait recette, pays de l’est ou pays libéré, tout ce qui s’y expose à un impact sur notre vie quotidienne. Des salons trop souvent boudaient par le commun des mortels, et pourtant des salons ouverts à tous.

Grippe A/H1N1 : Prise ou non au sérieux, elle aura permis a des laboratoires ‘engranger de gros bénéfice, Rosy maintient la pression et la terreur, le professeur Debré rassure, un duel pour deux personnes appartenant au même parti. Voilà comment une affaire sérieuse peut être politiquement utilisée pour se faire sa pub. Si la peste ou la tuberculose pointaient à l’horizon quelle pub formidable pour les uns et les autres, le PS n’a pas encore prit le pas à la droite, Ségo et Martine doivent avoir d’autres soucis, même Bertrand ne dit mot : Et pourtant si Paris était contaminé ? Pour aujourd’hui c’est un gamin qui rentre de vacances avec la grippe, qui a contaminé 200 personnes au bas mot, si vraiment c’est cette grippe ; ailleurs c’est les passagers d’un bateau de croisière qui se retrouvent en quarantaine, « Rosy c’est le bordel »


Ségo est quand même en première ligne pour pousser les New Fabris à faire sauter leur usine, 11000 euros ce n’est pas si mal, combien de français licencié aurait aimé toucher cette somme ! Ceux des petits commerces, des PME, des PMI qui ont tous perdus par l’incompréhension des banques, promenez vous dans les zones industrielles, vous verrez le nombre de petites boites qui sont en difficulté, combien de parton ne se paie pas depuis plusieurs mois. (Les Fabris ont votés les 11000 euros, ouf ! mais auraient ils été capable de faire tout sauter ? cela ne relève t’il pas de la psychiatrie ?)


31 opérateurs privés  retenu par « Pôle emploi », au moins 31 entreprises de service qui ne licencieront pas et gagneront bien  pour leurs prestations.  La question se pose combien de privés vont arriver à faire le travail de « Pôle emploi » sous le manteau on parle de 50% de moins, 2 pôle emploi ferait le travail d’un opérateur privé, où va-t-on ? Ou d’un côté il y a des incapables, des bons à rien, ou de l’autre se sont de super employés.

Publié dans ECHOS DIVERS

Commenter cet article