3 ARTICLES QUI DOIVENT ETRE LUS

Publié le par le chaponoir





UTILISER LE SOLEIL

Entreprises, chercheurs, écologistes rivalisent d'idées pour diversifier les sources d'énergie et réduire les émissions de CO2. Certaines sont insolites. Dites-nous ce que vous en pensez ...




 
 
 

Le rêve d'une forêt solaire

Imaginez de grandes forêts artificielles, à l’orée des villes, qui permettraient à votre voiture électrique de se recharger, sans polluer, en utilisant exclusivement des énergies renouvelables… Ceci pourrait arriver plus vite que vous ne le pensez.
Le «
Neville Mars’dreamy Design », propose de créer des « forêts solaires », constituée d’élégants arbres à feuilles photovoltaïques, qui procureraient ombre et prises pour recharger les batteries de la voiture. Car, si nous approchons à grands pas de l’ère des véhicules électriques, l’un des enjeux majeurs demeure toujours de réussir à créer des bornes (stations) qui s’intègreraient de manière harmonieuse avec l’environnement ambiant.
Entre 2005 et 2007 la compagnie
Envision Solar avait déjà développé ses propres « Solar Grove », grâce aux panneaux photovoltaïques Kyocera, à San Diego, avec un même but, cacher les parkings en ciment pendant que les capteurs solaires rechargent le véhicule. Pourtant ce projet n’a pas suffisamment attiré l’attention, à cause d’un design trop rectangulaire… Dans le projet de Neville, un point d’honneur a été mis sur la nécessité d’une adéquation parfaite entre praticité, durabilité et esthétique. D’où l’idée de la « feuille » qui, selon le créateur, permet d’obtenir un maximum d’ombre pour cacher les voitures et les refroidir, et surtout, qui permet de maximiser la pénétration du soleil grâce aux feuilles motrices qui bougent pour une meilleure captation.








CE N'EST PAS CE VOILE LA ! MALHEUREUSEMENT !Fadela Amara

"La majorité des musulmans sont contre la burqa"

Par LEXPRESS.fr avec Reuters, publié le 15/08/2009 17:03 - mis à jour le 16/08/2009 13:59

 

 

Dans un entretien au Financial Times, la secrétaire d'État à la Ville s'en prend au voile intégral, reflet de "la manipulation politique d'une religion".

 

j.-P. Guilloteau/L'Express

"La burqa [...] réduit les femmes à l'esclavage et va à l'encontre du principe d'égalité."

La secrétaire d'Etat à la Ville Fadela Amara estime que l'interdiction de la burqa en France permettrait d'enrayer le cancer que constitue, à ses yeux, l'islam radical.

Dans le quotidien britannique Financial Times, daté de samedi, elle assure que "la vaste majorité des musulmans sont contre la burqa", vêtement couvrant l'ensemble du corps et le visage.

"La gangrène de l'islam radical"

"La burqa ne représente pas simplement un morceau de tissu mais la manipulation politique d'une religion qui réduit les femmes à l'esclavage et va à l'encontre du principe d'égalité entre les hommes et les femmes", déclare-t-elle.

La France, havre d'un islam progressiste, se doit de "combattre la gangrène, le cancer que représente l'islam radical qui déforme complètement le message de l'islam", ajoute Fadela Amara.

Le débat sur le voile intégral a repris récemment en France à l'initiative d'un député communiste, qui a obtenu la création d'une mission parlementaire sur le sujet.

En juin dernier, Nicolas Sarkozy avait déclaré que le voile intégral n'était "pas le bienvenu sur le territoire de la République".

Selon une estimation des services de renseignement récemment évoquée par le quotidien Le Monde, seules 367 femmes porteraient la burqa dans le pays, dont nombre de Françaises converties à l'islam, dans une "démarche provocatrice."







SUR CE NE SONT PAS DES ABEILLES, DES ALLIENS NON PLUS !
FRANCE

Six personnes piquées par des insectes hospitalisées

 

NOUVELOBS.COM | 16.08.2009 | 13:56

 

Six promeneurs ont été hospitalisés après avoir été piqués par des insectes, dont l'espèce n'a pas encore été déterminée, dans la commune de Saint-Vite (Lot-et-Garonne).



S
elon la préfecture du Lot-et-Garonne, six promeneurs ont été admis à l'hôpital vendredi 14 août après avoir été piqués dans la matinée par des insectes dans la commune de Saint-Vite. Deux habitantes de la commune, âgées de 53 et 41 ans, étaient toujours en observation au centre hospitalier de Villeneuve-sur-Lot en fin d'après-midi. "Elles ne présentent pas de réaction allergique grave mais restent en observation en raison de douleurs causées par de nombreuses piqûres notamment dans le cuir chevelu", a indiqué la préfecture dans un communiqué.
"Un nid de frelons asiatiques, situé à 200 mètres du lieu de l'agression, a été détruit par les pompiers", ajoute le texte. Des analyses vont être effectuées "notamment sur les dards prélevés sur les victimes" pour établir si les frelons asiatiques sont responsables des piqûres.


Des recommandations de prudence


Quatre autres personnes, un couple de Néerlandais âgé d'une cinquantaine d'années et deux cyclistes, âgés de 55 ans et 56 ans, ont également été hospitalisés à Agen dans deux établissements qu'ils ont pu quitter dans la journée. Un bébé transporté dans une poussette n'a pas été victime de piqûres, précise la préfecture.
Les six promeneurs ont été agressés alors qu'ils passaient près de trois sacs poubelles éventrés, qui auraient attiré les insectes. D'après une fiche signalétique publiée par la préfecture du Lot-et-Garonne et dont Sud Ouest a fait écho dans son édition du samedi 15 août, "il est recommandé aux personnes allergiques d'être extrêmement prudentes, comme en présence de guêpes et d'abeilles".


(Nouvelobs.com avec AFP)

 

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article