COMBIEN MESUREZ VOUS ? combien de toises instalées le 10/09 ?

Publié le par le chaponoir


Que va t'il se PASSER à CULOZ, à la CIAT demain ?
LES BRUITS les plus fous circulent :MANIFESTATION !
"Nous le détestons tous !"(le Président bien sûr)
"Vont ils cacher les grands ?, les... (tout y passe)"
Certains annoncent 1m60 maximum.

Et à Artemare, les grands devraient être relégués au fond de la salle !
Ce sont plutôt les droitiers qui râlent, pas contre le Président, ni ses ministres, mais contre la direction départementale du parti majoritaire. Le choix d'Artemare fait débat ? Pourquoi honorer ceux qui on fait perdre le conseil général ? Beaucoup de contestations, les plaies des sénatoriales ne sont pas renfermées.

Que ce soit de gauche comme de droite tous attendent les listes des candidats aux régionales, quel côté va gagner : celui peut être qui fera le moins de vagues.




APPARENCE

Casting de taille pour être derrière Nicolas Sarkozy

 

NOUVELOBS.COM | 08.09.2009 | 11:18

Un syndicaliste confirme : "il n'y avait que des gens de petite taille qui pouvaient poser aux côtés du président", lors de la visite de Nicolas Sarkozy dans une usine Faurecia, en Normandie.

Dans un reportage de la télévision belge RTBF diffusé jeudi 3 septembre, une ouvrière de l'usine Faureciade Caligny reconnaît avoir été sélectionnée en fonction de sa petite taille, pour passer à l'image aux côtés de Nicolas Sarkozy. Le reportage du correspondant en France de la chaîne publique belge, Jean-Philippe Schaller, était repris dimanche 6 septembre par plusieurs sites comme Lepost.fr, Rue89 ou Arrêt sur images.



"Saugrenu et grotesque"


Interrogée sur l'existence d'un critère de taillepour sélectionner les salariés placés de façon à se trouver derrière le président, l'un des responsables de l'usine a déclaré que "la direction de Faurecia ne souhaite pas commenter cette information". " C'est totalement saugrenu et grotesque", a déclaré dimanche soir l'Elysée.


"Que des gens de petite taille"


Pourtant, LePost.fr a recueilli le témoignage d'un syndicaliste, qui confirme les informations de la RTBF.
"Il n'y avait que des gens de petite taille qui pouvaient poser aux côtés du président. Ceux qui étaient plus grands que Sarkozy ne le pouvaient pas", déclare, sous couvert d'anonymat, un délégué syndical de l'usine Faurecia. Cette interdiction provient-elle de l'Elysée ? "Oui, je le pense... Vous vous doutez bien que ce n'est pas nous qui l'avons demandée..."

(Nouvelobs.com avec AF

 

 

 Les ouvriers qui ont assisté au discours du président de la République à l'usine de Faurecia, en Normandie, la semaine dernière, auraient été sélectionnés pour leur petite taille. "Saugrenu et grotesque", selon l'Elysée.


Une ouvrière d'une usine normande visitée le 3 septembre par Nicolas Sarkozy a assu
ré avoir été sélectionnée pour sa petite taille, afin de ne pas apparaître à l'image plus grande que le président français, dans un reportage de la télévision belge RTBF
La présidence française a qualifié cette affirmation de "grotesque".


Les images du reportage du correspondant en France de la chaîne publique belge, Jean-Philippe Schaller, étaient notamment reprises dimanche par plusieurs sites d'information français comme Rue89 ou Arrêt sur images.

Interrogée dimanche par l'AFP sur l'existence d'un critère de taille pour sélectionner les salariés placés de façon à se trouver derrière le président, l'un des responsables de Faurecia de Caligny (ouest de la France) s'est borné à déclarer: "La direction de Faurecia ne souhaite pas commenter cette information".

"C'est totalement saugrenu et grotesque", a déclaré dimanche soir l'Elysée, en démentant les insinuations selon lesquelles une salariée aurait été choisie en fonction de sa taille.

Dans un premier temps, le service de presse du président Sarkozy, en route pour le Brésil où il doit entamer dimanche soir une brève visite officielle, n'avait pu être joint.

Le reportage diffusé samedi par la RTBF montre en particulier une salariée parmi les ouvriers en tablier blanc se tenant sur le podium où le président français allait ensuite prononcer un discours, sous l'oeil des caméras.

"On m'a dit que vous avez été choisie sur un critère de taille. Est-ce que c'est vrai?", interroge le correspondant de la chaîne belge. "Oui", répond cette femme. "Il ne faut pas être plus grand que le président?", insiste le journaliste. "Voilà", répond l'employée.


ENORMEMENT de REACTIONS sur les sites du nouvel obs. ; de l’express, de l’expansion, du point…


DOIT ON ETRE COMPLEXE PAR SA TAILLE, ON EST TOUJOURS LE NAIN DE QUELQU’UN

 

QUESTION GROSSEUR DU CERVEAU, il y a de nombreux petit cerveau.

On ne dit pas « petit cerveau » mais « petite tête »

Même «  petite tête de… » des fois c’est neu ou noeud, des fois c’est con,

On parle plutôt de sale gueule, une tronche enforme de…

 

POUR LA TAILLE : On parle de : Rase mottes, rase bitumes ; de nain ; de haut comme…

3 pommes pour rester dans la civilité

 

Les gros sont complexés, les maigres sont complexés, les femmes qui ont l’air de cularde sont complexés, mais n’attirent t’elles tous les mâles issues du Maghreb, mes maigrichonnes « sans fesse ni tétons « ses humanoïde qui nous présentent la mode, sont énormément  complexée. Combien copule avec des « bien en chair », n’entend on pas « un sac d’os et du lard »

 

Si l’on parle des pieds, la différence entre une danoise et une suédoise ce sont ses pieds, les danoise sont réputées pour avoir de grand, de très grand pied, les suédoises des petits petons, certaines sont complexées, leurs pieds ne correspondant pas à leur taille.

 

Nous pourrions parler de tous les défauts : Sim était petit, un visage ingrat qu’avec ses mimiques ils l’enlaidissait encore.

Un de ses sosies était avocat au barreau de Paris. Il se servait allégrement de cette ressemblance, combien de président de chambre, lui ont demandés de cesser ses mimiques : ils gagnaient  très souvent ses procès.

Il fût aussi secrétaire d’état à la justice juste après la guerre sous le 1° gouvernement De Gaulle, il plaisantait souvent en énonçant  «  A chaque photo officielle j’aimais me mettre à côté du général, son uniforme cachait ma silhouette »

 

Complexe ou pas : Petit ou grand, gros ou maigre, ne sommes nous pas des terriens ? des français, et si fière de l’être.

Le chaponoir

 

 

Publié dans ECHOS DIVERS

Commenter cet article