BUGEY HINI EPISODE 2 ETC.

Publié le par le chaponoir





HINI

VACCINATION

 

ARTEMARE

Au gymnase

DECEMBRE

Venez

Les : 3 – 7 – 10 – 11 de 12h00 à 16h00

Les samedis 5 – 12 – 19 de 9h00 à 13h00

 

FAITE PASSER L’info, à cette vitesse là, ceux qui veulent se faire vacciner, 1/10e de la population sera vacciné pour Pâques

 

ATTENTION

 

 AVANT DE VOUS FAIRE VACCINER  VOUS SIGNEZ UNE DECHARGE

AUCUNS RECOURS POSSIBLE

Bah ! Dite donc : Vous pourriez populasse refaire le coup du sang contaminé, des hormones de croissance ….etc.  De quel droit !

 

« ET IL FAUDRAIT LEUR FAIRE CONFIANCE »

Un gymnase ou un abattoir

 

POURQUOI BELLEY A-T-IL REFUSE DE PRENDRE EN CHARGE LES VACCINATIONS

ET

LE COMITE DE DEFENSE DE L’HOPITAL DU NAIN / OU EST’IL ?

MES PETITES FEES L’ON DEVORE ! PAS GENTIL LES FEES !

 

D’APRES LE BULLETIN MUNICIPALE DE BELLEY  IL Y AURAIT DE L’EAU DANS LE GAZ ENTRE LES ADJOINTS GRASSEMENT ENTRETENUS ET LES CONSEILLERS LAMBDAS ! JALOUSIE QUAND TU NOUS TIENS

 

A BELLEY, LES VERTS AIMENT LES ROUGES (HUM) ? LES ROSES AIMENT LES VERTS ET LES ROUGES (HUM) ? MAIS PERSONNES N’AIME LES PLANTES ! ON LES LAISSENT CREVES : SALOP DE FAUX ECOLOS ….

 

 

 

 

Bachelot mobilise des médecins du travail et de l'armée

 

NOUVELOBS.COM | 29.11.2009 | 11:44

Le gouvernement renforce le dispositif de vaccination contre la grippe H1N1. L'Institut national de veille sanitaire fait état de 76 morts en métropole, dont deux suite à la mutation du virus.

Centre de vaccination à Lyon, 28 novembre 2009 (AFP)

Centre de vaccination à Lyon, 28 novembre 2009 (AFP)

Après avoir annoncé l'ouverture de centres de vaccination supplémentaires pour lutter contre la grippe A, le gouvernement compte mobiliser des médecins du travail et de l'armée, a indiqué samedi 28 novembre la ministre de la Santé, chargée avec le ministère de l'Intérieur de faire appliquer le dispositif mis en place le 12 novembre. "A partir de la semaine prochaine, nous recrutons des médecins du travail, des médecins salariés qui vont venir dans les centres, et (...) également des médecins du service de santé des armées", a dit Roselyne Bachelot, lors d'une conférence de presse. 650 internes devraient également être mis à contribution. "Depuis une semaine, l'adhésion de la population à la vaccination (...) est en forte augmentation, provoquant, souvent et essentiellement dans les centres urbains, des tensions sur le dispositif mis en place" ont expliqué les deux ministères dans un communiqué, justifiant l'urgence de ces mesures. "Le nombre de personnes vaccinées est passé de 12.000 le 12 novembre, date d'ouverture des centres de vaccination collective, à près de 120.000 le 25 novembre", précisent –ils encore.


94 millions de doses, 1.167 centres, 1 numéro info grippe


Le dernier bilan communiqué vendredi par l'Institut national de veille sanitaire (InVS) faisait état de 76 morts en métropole dont deux à la suite d'une mutation du virus, soit huit décès de plus en deux jours. Le président Nicolas Sarkozy, en visite dans les Caraïbes, a annoncé peu après un renforcement du dispositif de vaccination. La France dispose de 94 millions de doses de vaccin pour faire face à la pandémie, et compte désormais 1.167 centres de vaccination. Les ministères de l'Intérieur et de la Santé rappellent que "seules les personnes munies d'un bon émis par l'assurance maladie peuvent se présenter" dans les centres afin de respecter les procédures prévues pour la campagne nationale de vaccination. Les horaires des centres de vaccination sont communiqués sur les sites internet des préfectures, au numéro d'appel info-grippe (0 825 302 302) et par affichage local.

 




Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article