H1 N1 QUELLES NEWS ? BOURRE MOU EST CONTENT

Publié le par le chaponoir






Grippe H1N1: 258 morts au total en France métropolitaine

PARIS — Un total de 258 morts a été enregistré en France métropolitaine depuis le début de l'épidémie de grippe H1N1 pandémique, selon un point diffusé vendredi par l'Institut de veille sanitaire (InVS).

L'Institut "signale 12 nouveaux décès liés au virus de la grippe A (H1N1) 2009 en métropole depuis le bulletin publié le 14 janvier, soit 258 depuis le début de l?épidémie", selon un communiqué.

L?InVS recense par ailleurs 8 nouveaux cas graves depuis le bulletin de jeudi, dont les données s'arrêtaient mardi à 11H00.

Au total, depuis le début de l?épidémie, 1.198 cas graves ont été hospitalisés en métropole. 155 sont toujours en réanimation ou unités de soins intensifs.

Pour la France entière, le nombre de décès s'élève à 287, dont 29 outre-mer.

gif gratuit squelette
A T'IL ETE VACCINE ?
LE RESULTAT N'EST PAS EVIDENT !

Grippe A (H1N1) - Nouvelles interrogations autour du vaccin

La justice a décidé d’ouvrir une enquête après la mort d’un enfant de neuf ans mardi en Haute-Loire, quatre jours après sa vaccination contre la grippe A (H1N1).

Le parquet du Puy-en-Velay (Haute-Loire) a ouvert une enquête, mercredi, après le décès d’un enfant de neuf ans mardi dernier, quatre jours seulement après s’être fait vacciner contre la grippe A. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), qui a confirmé le décès de l’enfant, précise qu’à « ce stade, les éléments disponibles ne permettent pas d’établir l’origine de ce décès, ni de se prononcer sur le rôle éventuel de la vaccination ». Deux jours après la vaccination, survenue le vendredi 4 décembre, l’enfant, de santé fragile, a eu une poussée de fièvre ainsi que des troubles digestifs importants. Des maux qui se poursuivi jusqu’au mardi d’après avec l’apparition en milieu de journée d’un malaise sévère nécessitant la prise en charge par le Samu. Il est décédé aux urgences deux heures plus tard.

« L’enfant a été vacciné avec le vaccin Panenza sans adjuvant », précise l’Afssaps. Une autopsie, pratiquée jeudi, n’a pas permis d’éclaircir le lien éventuel avec le vaccin, selon le parquet du Puy-en-Velay. Des analyses virologiques et bactériennes sont en cours. Depuis le 29 octobre, l’Afssaps a enregistré 33 cas graves qui peuvent être directement imputables au vaccin, comme une suspicion de méningite ou des œdèmes des mains. L’Agence rappelle néanmoins « que tout événement indésirable observé après l’observation du vaccin peut être lié à une autre cause : antécédents sanitaires ou affections en cours chez le patient ». Le vaccin n’est donc, à ce jour, pas mis en cause de façon formelle.
gif blog tribunal

COMBIEN DE DECES AYANT POUR CAUSE LA GRIPPE ORDINAIRE DEVENUE GRIPPE SAISONNIERE !
POUR L'INSTANT NOUS CONSTATONS QUE NOS INFORMATIONS ETAIENT LES BONNES, BOURRER LE MOU SERAIENT ELLES UNE SPECIALITE FRANCAISE !
MALHEUREUSEMENT ON S'APERCOIT TOUS LES JOURS QUE MEME DANS NOTRE SECTEUR "LES BOURRES MOU" ET LES "BONS A RIEN" ONT DROIT DE CITER

LE CHAPONOIR
gif gratuit chapeaux

Publié dans ECHOS DIVERS

Commenter cet article